La LDGL est une organisation parapluie au sein de la région des Grands Lacs qui regroupe 25 organisations membres au Rwanda, au Burundi et en RD Congo. En quoi consiste le rôle parapluie de la LDGL En tant qu’organisation parapluie, la LDGL coordonne avec ses membres des activités de défense des droits humains, assure avec ces derniers un échange continu d’informations sur les droits de l’homme, et participe au renforcement de leurs capacités. La LDGL participe enfin à la création d’un cadre commun pour mener des activités collaboratives de renforcement des droits et de promotion d’une paix durable. La collaboration de la LDGL avec ses membres est organisée par pays, par l’intermédiaire de bureaux de représentation. Les avantages d’être membre de la LDGL Les membres effectifs de la LDGL bénéficient des droits ci-après (Chapitre I, Section 3, Article 9 du Règlement d’Ordre Intérieur – ROI – de la Ligue) :

  • Bénéficier des programmes de formation à l’intérieur ou à l’extérieur de la sous-région ;
  • Etre informé des activités des autres organisations membres de la Ligue ;
  • Représenter le cas échéant la Ligue auprès des pouvoirs publics et des partenaires en ce qui concerne les missions et les objectifs de la Ligue ;
  • Bénéficier de tout autre programme, service, activité d’intérêt commun aux organisations de défense et de promotion des droits de la personne ;
  • Participer à l’Assemblée Générale de la Ligue (seuls les membres effectifs disposent d’une voix délibérative) ; et
  • Participer à la planification des activités de la Ligue.

Les membres de la LDGL bénéficient de l’aide et du soutien du réseau d’organisations membres, de l’appui institutionnel de de la LDGL (la LDGL représentant ses membres auprès des institutions compétentes, le cas échéant), et profitent des projets conjoints pour renforcer leur action et leurs capacités, notamment en matière de plaidoyer. Les devoirs des membres de le LDGL Les organisations membres effectifs et correspondants sont tenues aux devoirs suivants (Chapitre I, Section 3, Article 10 du ROI) :

  • Participer aux réunions statutaires et à d’autres rencontres auxquelles ils sont conviés par les organes ;
  • Verser la cotisation annuelle ;
  • Respecter les statuts et le Règlement d’Ordre Intérieur de la Ligue ;
  • Faciliter le travail des commissions spécialisées mises sur pied par la Ligue ;
  • Faire preuve de solidarité avec les autres organisations membres ;
  • Transmettre les plans d’action, les rapports d’activités et tout autre rapport pertinent à la Ligue ;
  • Envoyer régulièrement des informations utiles à la Ligue ; et
  • Respecter le code d’éthique et de déontologie des défenseurs et associations de défense des droits de l’homme.

Les organisations membres de la LDGL doivent partager une vision commune et soutenir les stratégies de la LDGL. Comment devenir membre effectif de la LDGL Toute organisation peut demander à devenir membre adhérent de la LDGL si elle remplies les conditions d’admission et respecte la procédure d’adhésion prévues dans le Règlement d’Ordre Intérieur de la Ligue (Chapitre I, Section 2, Article 4 du ROI). 1. Conditions d’admission

  • Etre une association engagée dans la promotion et la défense des droits humains ;
  • S’engager à observer les statuts de la Ligue, son règlement d’ordre intérieur et son code d’éthique et de déontologie ;
  • Avoir la personnalité juridique ; et
  • Justifier d’une expérience d’au moins 2 ans d’activité en rapport avec la défense et la promotion des droits de la personne

2. Procédure d’adhésion

  • Toute organisation désireuse d’adhérer à la Ligue adresse, par la voie de son Représentant Légal, une lettre au Président de la Ligue (ldglse01@gmail.com)

Celle-ci contient une description sommaire de l’organisation postulante et ses réalisations, le règlement d’ordre intérieur et deux actes de parrainage par deux membres effectifs.

  • Le Comité Directeur examine la recevabilité de la demande dans un délai ne dépassant pas six mois

La décision motivée d’agrément ou de rejet est notifiée à l’organisation par les soins du Secrétaire Exécutif de la Ligue dans les 15 jours suivant la décision.

  • L’organisation requérante agréée a la qualité de membre correspondant pendant une période probatoire de 18 mois

Cette période peut être prolongée de la même durée une fois.