Dans le cadre de son programme d’observation des droits de l’Homme dans la région des Grands Lacs, la LDGL entreprend des activités en lien avec :

  • le monitoring de la situation des droits de l’Homme, de l’accès à la justice et du respect des principes démocratiques ; et
  • le suivi de la mise en œuvre des conventions et traités ratifiés ainsi que des recommandations émises dans le cadre de mécanismes internationaux de protection des droits de l’Homme.

Dans ce cadre, la LDGL a participé à l’Examen Périodique Universel (EPU) du Burundi, de la RDC et du Rwanda.

Elle a adressé, pour chaque pays, deux rapports au Conseil des Droits de l’Homme concernant la situation des droits humains sur le territoire national.

Ces rapports correspondent aux deux cycles de l’EPU.

Le premier rapport rendu à la fin du premier cycle tend à donner un aperçu général de la situation des droits dans le pays concerné et à formuler des recommandations pour son amélioration, tandis que le second rapport rendu à la fin du second cycle se concentre sur la mise en œuvre par l’Etat des recommandations adressées par les Etats membres de l’ONU au terme du premier cycle.

Ces rapports ont respectivement été publiés :

– pour le Burundi : en 2008 et en 2012 ;

– pour la RDC : en 2009 et en 2013 ;

– pour le Rwanda : en 2011 et en 2015.

La LDGL a également soumis deux rapports au Comité des Droits de l’Homme (en 2009 et en 2015) concernant la mise en œuvre du Pacte International relatif aux Droits Civils et Politiques (PIDCP) par le Rwanda.

En outre, la LDGL effectue dans la région des Grands Lacs (Burundi, RDC et Rwanda) le suivi des processus électoraux au niveau local et national par l’envoi d’observateurs indépendants et la rédaction de rapports d’analyse, et entreprend de nombreuses autres actions en lien avec le monitoring de la situation des droits dans des domaines divers (politiques du genre, liberté d’expression, problématiques carcérales…).